French (Fr)English (United Kingdom)
Taille du texte

L'alpage et ses tresors !

Randonnee pedestre en alpage...

Les Contamines-Montjoie :: Balade en alpage
A la découverte de fermes typiques, d’authentiques bassins en granite, d’oratoires, de contre-fiches sous la toiture des fermes, de vieux ponts, de bornes romaines etc, les sentiers pédestres de notre village vous feront découvrir notre patrimoine avec toujours face à vous la majestueuse chaîne du Mont-Blanc.
Des sentiers balisés vous permettront de parcourir en toute sécurité notre territoire de moyenne montagne.

Quelques idees de balades :

Les lacs Jovet : L'immense étendue d'eau de 7,5 hectares du grand lac Jovet se découvre à 2 174 mètres d'altitude. Les marmottes se feront un plaisir de vous accueillir dans cette prairie verdoyante qui entoure le lac, profond de 8,50 mètres. Un grand moment de calme, de plénitude et de fraîcheur ! Cette beauté qui allie l'eau et la montagne attire beaucoup de monde en saison estivale. Le second lac Jovet (2 194 m) se trouve à dix petites minutes de marche. Bien que plus petit 2,5 hectares, n'en est pas moins plus profond avec 9,40 m mètres. Vous pourrez y déguster une pointe de solitude pour laisser vos pensées dériver dans les miroitements de l'eau pure. Ces lacs sont dominés par la Tête d'Enclave (2 852 m) et l'Aiguille de la Pennaz (2 683 m). Compter 2h30 de marche aller.


Itinéraire :Lacs Jovets
Au départ de ND de la Gorge, prenez la "Voie Romaine" qui emprunte la rive droite du Bon Nant. Vous passerez sur le Pont Romain d'où vous pourrez admirer les impressionnants remous du torrent. Vous passez près du refuge de Nant Borrant puis continuez en direction du refuge de la B
alme, à 1 706 m. De la Balme, vous atteignez en trente minutes un petit barrage. Là, obliquez à gauche en traversant le petit pont en bois (laissez le sentier du Col du Bonhomme sur votre droite). A Plan Jovet (1 920 m) bifurquez à droite et franchissez à nouveau le torrent. Continuez dans cette verte prairie sur le sentier plat qui suit le torrent, puis attaquez la dernière pente. Arrivé au replat, encore quelques dizaines de mètres et le grand lac Jovet se découvre à vous. Pour accéder au second lac, contournez par n'importe quel bord le premier lac, puis suivez la trace du grand replat montant dans la combe. Dix minutes de marche suffisent pour l'atteindre.


Tré-la-Tête : Du parking du Cugnon, emprunter la route à côté des habitations qui longe la forêt. À l'intersection, prendre le sentier indiquant « Refuge de Tré-La-Tête » et signalé par le grand panneau des Réserves Naturelles. Quelques mètres plus loin, prendre à gauche et laisser le sentier de droite qui est plus raide et moins agréable.
Après plusieurs lacets (environ 45 mn), emprunter l'itinéraire qui mène au refuge par le chemin Claudius-Bernard. Le sentier devient plus plat au fil des lacets. Après avoir passé le petit abri dans la forêt et les deux lacets qui suivent, le refuge est rejoint après la courte traversée en dessous de la Grande Roche de Tré-La-Tête. Les plus courageux pourront, du refuge, emprunter le sentier qui s'élève sur une butte herbeuse. Celui-ci va légèrement redescendre pour monter franchement sur une deuxième butte, indiqué par un panneau «Glacier de Tré-La-Tête ». Plus loin, l'on rejoint un belvédère sur l'imposant glacier. Attention, si vous souhaitez continuer, mieux vaut alors demander à un guide de vous accompagner car vous entrez alors dans le domaine glaciaire...Montée : 2h30


Le Truc : Du centre du village, prenez la route de La Frasse jusqu'au bout, puis le chemin qui serpente à travers une belle forêt. La première demie heure est un peu raide, mais ne vous découragez pas, vos efforts seront récompensés ! De là-haut, vous bénéficierez d'un panorama grandiose, des Dômes de Miage à la chaîne des Aravis. Ce plateau à l'herbe rase est une véritable bulle d'oxygène. Selon la saison, vous pourrez y admirer nos magnifiques gentianes de Koch. Les enfants pourront se défouler pendant que les parents dégusteront une bonne tarte aux myrtilles...
Possibilité d'assister à la traite des vaches, le soir à partir de 17h30, à la ferme d'alpage à côté de l'auberge, en juillet et août.


Colombaz : Depuis le hameau du Baptieu où vous pourrez garer votre voiture, prenez la route qui passe près de la petite chapelle, cinquante mètres plus haut le chemin pour Colombaz démarre. En une bonne heure vous atteindrez les alpages d'où vous bénéficierez d'une vue absolument magnifique sur toute la chaine du mont-Blanc, du Buet au Tondu, sans oublier les aiguilles de Roselette et de la Pennaz.

Auberge de Colombaz


Le Mont Joly : Depuis Colombaz, cinquante mètres après l'auberge, un chemin monte sur votre droite. Empruntez-le, dès la sortie dela la forêt il se transforme en un joli sentier en lacet qui serpente régulièrement. Arrivés à la ruine, une pause s'impose puis vous continuerez votre ascension. Peut-être aurez-vous la chance d'observer des chamois en troupeaux ou isolés, ils sont nombreux à cet endroit-là, sur la droite dans les rochers. Arrivés sur l'arête, laissez la Tête de la Combaz sur votre gauche puis longez cette arête qui, si elle n'est pas franchement étroite peut s'avérer impressionnante. Après avoir gravi une dernière "pile d'assiettes" vous atteindrez le sommet d'où une vue époustouflante à 360° vous récompensera de vos efforts. Attention, il n'y a aucun point d'eau pendant la montée, soyez prévoyant. D'autre part, il est indispensable d'avoir de bonnes chaussures et d'être un bon marcheur.


Bien d'autres ballades sont accessibles depuis les Contamines, pour tous les niveaux et pour tous les goûts. N'hésitez pas à nous demander conseil ou adressez-vous directement au bureau des guides et accompagnateurs.

NB : Pour toute balade en montagne il est indispensable d'avoir un équipement adapté : bonnes chaussures, vêtements chauds et de pluie, lunettes de soleil et casquette, suffisamment d'eau.
En montagne, la météo est très souvent changeante et un départ sous le soleil n'exclut pas un retour sous la pluie !

A savoir !

La proximité du Mont-Blanc assure aux Contamines un enneigement exceptionnel qui permet une variété d'activités telles que le ski alpin, le ski de fond, les balades en raquettes, la cascade de glace, les balades en chiens de traineaux...